Finance Turf

evolution-cotes analyser les cotes PMU, evolution cotes PMU, cotes du matin PMU, cotes de l'après midi PMU, comprendre les cotes PMU
11

L’art d’analyser les cotes

J’ai longtemps pensé que l’on pouvait jouer aux courses de chevaux avec peu de connaissances et sans aucun journal pour analyser la course uniquement …en analysant les cotes PMU

Je vais vous explique comment…

… analyser les cotes PMU.

Un jour un événement m’a marqué.

10 min avant le départ:

Un cheval X dans une course de plat était coté à 15/1. Subitement, en quelques secondes, le cheval X passe à 5/1. Baisse de cote assez étrange.

9 min avant le départ:

Le cheval X avec un papier très moyen se retrouve à une cote de 5/1. Etant donné la somme d’argent qu’il faut miser pour faire descendre une cote aussi rapidement. Cette baisse de cote était due, à mon avis, à un joueur bien informé, car il est improbable qu’une majorité des turfistes se mettent à jouer le même cheval dans les mêmes secondes. Sauf si les journalistes d’Équidia ont exprimé un avis très positif sur un cheval (voir ici). Ici, ce n’était pas le cas.

Les dernières minutes avant le départ de la course:

Avant le départ de la course, les turfistes mal informés ont évidemment vu une côte très faible pour un cheval dont le papier ne méritait pas autant d’argent. De plus, cette chute de cote a entraîné une augmentation des cotes de tous les autres concurrents. Celle-ci ayant fait augmenter la côte du favori. Les turfistes ont vu une cote intéressant pour le favori de la course et l’ont joué. Ceci faisant augmenter la cote du cheval  X et passer à 9/1 au départ de la course.

Arrivé de la course: le cheval X, l’a emporté avec plusieurs longueurs d’avance.

Conclusion: une personne bien informée peut gagner beaucoup d’argent.

Conseil: Je pense que suivre une baisse de cote brutal et importante peut être intéressant. Cela signifie souvent qu’une personne à une information en or. (Sauf si…)

J’applique de plus en plus cette méthode. Bien sur, elle comporte des risques. Mais avec l’expérience, on peut très facilement repérer les baisses intéressantes et suspectes. C’est un peu comme la bourse…

Que pensez-vous de cet article sur les cotes?

Eric.

Un dernier conseil pour analyser les cotes PMU. Si vous repérez une baisse de cotes suspectes et que vous décidez de la suivre, je vous conseille de parier chez un autre bookmaker que le PMU. Les baisses de cotes suspectes de dernières minutes sont rarement suivies chez les autres bookmakers et permettent de toucher un meilleur rapport.

Article similaire: Calcul des cotes gagnants PMU

The following two tabs change content below.
Eric Charles

Eric Charles

Passionné de courses de chevaux depuis toujours, j'ai créé FinanceTurf pour partager mes connaissances des paris hippiques et lutter contre les arnaques du web (achat de pronostics, méthode miracle...). Le blog est 100% gratuit et tenu de manière bénévole. N'hésitez pas à commenter les articles!
Eric Charles

Derniers articles parEric Charles (voir tous)

analyser évolution des coteschute de cote course de chevauxCotes de l'après midi analysecotes PMU matinsuivre baisse de cote

Eric Charles Eric Charles • 14 janvier 2015


Previous Post

Next Post

Comments

  1. herbery 12 décembre 2015 - 1 h 08 min Reply

    Aucun pro ne joue sur internet car il suffit de gagner une fois une grosse somme (en simple) pour etre limité. Quand au changement de cote soudain, oui celà peut etre un bon filon mais malheureusement totalement inexploitable car ces enjeux sont effectués en moyenne entre 30 et 50 secondes avant le départ (pour les vrais initiés) et peuvent parfois monter jusqu a plusieurs dizaines de milliers d euros…tres souvent sur du plat et quelquefois sur du trot…jamais sur du steeple ou des haies….je vis du turf et je tenais à ce que vous le sachiez…

    • Eric Charles

      Eric Charles 2 janvier 2016 - 21 h 50 min Reply

      Votre première affirmation est fausse! Vous lisez trop les forums de paris sportifs. Le Book n’a aucun intérêt à vous bloquer car il s’agit de pari mutuel pari mutuel… contrairement aux paris sportifs.
      Effectivement, tous les changements de côte ne sont pas exploitables. Cependant certains changements de côte sont et restent encore exploitable.

  2. lea 26 mai 2015 - 15 h 29 min Reply

    je pense faire attention aussi au mise (ticket Flash : aleatoire ) surtout sur le QUINTE le dimanche

    • Eric Charles

      Eric Charles 26 mai 2015 - 20 h 59 min Reply

      Les jeux « spots » sont donnés en fonction des cotes. Il influence donc normalement pas les cotes. J’ai pas très bien compris votre hypothèse. Je n’ai peut-être pas répondu correctement à votre commentaire. Eric

  3. antho 17 mai 2015 - 17 h 22 min Reply

    Bonjour

    Une personne bien informée joue le matin et tres rarement l’apres midi…. on voit souvent des chevaux a cotes anormalement basses le marin (cheval pas donné dans les journaux !) qui remontent ensuite et font l’arrivée l’apres midi…

    les cotes hautes et baissant l’apres midi ne sont qu’un reajustement de cote par rapport aux pronostics des journaux….

    la cote du matin est tres interessante car eklle traduit la confiance de l’entourage dans 80% des cas !

    parole d’un turfiste qui compte 20 ans de turf derrière lui :-)

    • Eric Charles

      Eric Charles 17 mai 2015 - 20 h 42 min Reply

      Bonjour;
      Votre commentaire est très intéressant.
      Les personnes bien informées jouent en général quand elle le souhaite. Il y a quelques années (avant que l’on puisse parier sur le internet), les personnes bien informées jouaient le matin. Cela permettait de déceler de bonnes informations. De nos jours, avec internet, cela est moins vrai.
      Imaginons que j’ai une info en or, personnellement je jouerai l’après-midi pour cacher un maximum l’information et faire baisser « le moins possible » la cote du cheval. Si je jouais le matin une grosse somme d’argent, les turfistes pourraient en déduire que le cheval en question est prêt comme il y a quelques années.
      Internet a changé radicalement les choses, mais il reste des réfractaires à internet. Et ces personnes continuent à jouer le matin comme vous l’indiquez. Il y a donc toujours quelques cotes le matin à suivre… mais celles-ci ont tendance à disparaître.

      • Antho 26 mai 2015 - 14 h 13 min Reply

        je ne pense pas qu’internet ai révolutionné tant que cela les choses… le reseau en dur represente encore 90% de la masse d’enjeux du PMU…

        les gens bien informés (eleveurs, jockey, entraineurs…) sont des gens très occupés qui continuent de jouer le matin sur internet… et les turfistes qui font baisser les cotes l’apres midi ne font que jouer suivant les pronostics des journaux bien connus comme paris turf etc… d ou la baisse de cote 😉

  4. Frequence turf 4 mai 2015 - 18 h 38 min Reply

    j’ai tendance a accorder beaucoup plus d’impotance aux cotes du matin qui laissent souvent transparaitre une confiance de l’entourage du cheval… Une cote anormalement haute est forcement revue a la baisse l’apres midi en raison des pronostics des journaux et non pas en fionction de la confiance d’un joueur bien informé…. ces gens là jouant le matin sur le net et pas l’apres midi . avis personnel :-)

  5. CHAUVEAU 28 mars 2015 - 14 h 52 min Reply

    je dis oui si la baisse de cote est « brutale » sur un temps donné court et non pas 32/1 le matin et 8/1 l’aprés-midi

    • Eric

      Eric 28 mars 2015 - 17 h 46 min Reply

      Je suis d’accord avec vous.

  6. Partants prix d'amérique 2015 - Finance Turf

Laisser un commentaire